A l'Ecole Nazareth, l'enfant est considéré comme fondamentalement curieux et avide de nouvelles connaissances. De lui-même, nous pensons qu'il va vers le savoir si l'on s'emploie à créer les conditions matérielles et émotionnelles où ses dispositions naturelles pourront se développer. 

L'Ecole Nazareth partage la conception "holistique" de l'éducation : l'enfant est un tout et nous ne pouvons pas lui permettre de développer ses pleins potentiels si nous isolons chez lui la composante intellectuelle de son développement. 

Nous donnons aux enfants une éducation complète et riche, développant chez eux toutes les composantes de leur personne : corps, coeur, intelligence et esprit. 

Nous souhaitons que les enfants soient profondément incarnés. Nous voulons les sensibiliser à la beauté et au respect de leur corps, leur apprendre à en prendre soin. L'éveil corporel, la prise de conscience de son corps, le contact avec la nature et la pratique sportive ont une place privilégiée à l'école Nazareth. 


Child-reading-book.jpg

La pédagogie Montessori


La pédagogie à l’école Nazareth est issue des travaux de Maria Montessori, complétés et enrichis par les découvertes des neurosciences. Chaque enfant aborde à son rythme les apprentissages extrêmement riches et variés de sa tranche d’âge.

En maternelle

La salle de classe est ordonnée en 4 aires d’apprentissage : les activités pratiques (développement de la motricité fine), les activités sensorielles et culturelles (géographie, musique, géométrie), le langage (entendre les sons, donner le code alphabétique, entrer dans l’écriture avec les lettres rugueuses et le tracé dans le sable, renforcer la compréhension du code et conduire vers l’automatisation) et les mathématiques (dénombrement de 0 à 10 puis au delà de 10, association symboles-quantités, le code du système décimal, manipulation des grandes quantités).

lettres-mobile-ecole-nazareth-hors-contrat-lyon

Tout le matériel pédagogique est concret, beau et soigné. Il permet l’autonomie de l’enfant en retenant et en canalisant efficacement son attention, en proposant une progression claire, concrète. Il ne propose qu’une seule tâche, une seule difficulté à la fois. A l’école maternelle, l’essentiel de la journée est consacré au travail individuel. L’éducatrice regroupe les enfants deux fois par jour, une vingtaine de minutes, pour un travail collectif à l’oral (comptines, lecture, leçons de choses, etc.).

Une journée type

8h20 – 8h45           accueil et début des activités autonomes

8h45 -10h45            travail en autonomie avec l’étayage de l’adulte (présentations individuelles du matériel).

10h45-11h00            regroupement

11h - 11h30 jeux à l’extérieur

11h30 -13h               déjeuner, récréation, jeux collectifs

13h                            sieste ou temps calme puis retour au travail autonome

15h30                        regroupement

15h45                        rangement et préparation du départ

16h                             fin de la journée

Les temps de regroupement sont aussi des temps privilégiés pour la prière et l’éveil corporel des enfants.

A l’école maternelle, il n’y a pas de note mais une validation individualisée des acquis. Les enfants n’ont pas de travail à la maison, ils travaillent en classe et se reposent le soir à la maison.

En cycle 2

Chaque enfant aborde à son rythme les apprentissages extrêmement riches et variés de cette tranche d’âge. A la différence de la maternelle, les enfants ont moins besoin de codes, de rituels. Ils ont un esprit plus raisonnant. Le travail demande plus d’effort, un effort conscient. Les enfants travaillent pour répondre à toutes leurs questions : qui ? Quand ? Pourquoi ? Comment ?

La salle de classe est ordonnée en différentes aires d’apprentissage : le langage (lecture, écriture, grammaire et orthographe), les mathématiques (le code du système décimal, manipulation des grandes quantités, les grandes opérations), la géométrie, l’histoire, la géographie, l’art et la musique, la botanique, la biologie.

Nous sommes attentifs à privilégier l’apprentissage actif (par l’expérimentation) et l'apprentissage par association (vs apprentissage fragmenté). Nous faisons travailler aux enfants la mémorisation (poésies et textes choisis) et la restitution des connaissances, ainsi que la rédaction. 

En cycle 2, les enfants travaillent parfois seuls, parfois à plusieurs, parfois individuellement avec l’éducatrice, parfois en groupe avec un adulte. L’éducatrice regroupe les enfants deux fois par jour, une vingtaine de minutes, pour un temps collectif à l’oral (lecture, leçons de choses, exposés, quiz, poésie, etc.).

Une journée type :

8h20 – 8h45             accueil et début du travail en autonomie

8h45 -11h00            travail en autonomie ou en petit groupe avec l’étayage de l’adulte (présentations individuelles et collectives).

11h00-11h30           regroupement

11h30 -13h00          déjeuner

13h00                        temps calme pour ceux qui en ont besoin - travail autonome ou en petit groupe avec l’étayage de l’adulte.

15h30                         regroupement

16h00                         fin de la journée

Les temps de regroupement sont aussi des temps privilégiés pour la prière.

Les enfants participent tous et de façon non facultative au temps de catéchèse du Bon Pasteur (2h par semaine). Dans la classe, une aire est consacrée à la prière et à la croissance spirituelle (coin prière, activités du Bon Pasteur, lecture, etc.).

En première année de cycle 2, l’anglais sera présenté simplement sous forme de chansons, de comptines ou de petits mots de vocabulaire. Pour les années 2 et 3 du cycle 2, un intervenant extérieur bilingue viendra apprendre l’anglais aux enfants.

Les enfants auront la possibilité, en avançant dans leurs années de cycle 2, de développer leurs compétences informatiques grâce à un ordinateur disponible dans la classe. Les enfants apprendront à utiliser les outils de traitement de texte (recopier leurs exposés), à chercher une information dans les encyclopédies numériques ou sur internet (contrôle éducatif strict).

En cycle 2, il n’y a pas de note mais une validation individualisée des acquis. Les enfants n’ont pas de travail à la maison en semaine, ils travaillent en classe et se reposent le soir à la maison. Le week-end, il pourrait leur être demandé entre 15 et 20 minutes de travail à la maison.